logo bplast menuiseries
Créateur de confort
Retour au site Conseiller - Fabricant - Poseur
photo article conseil

Faites les bons choix pour changer de fenêtre avec notre guide

5 juillet 2021

Si vous avez besoin de changer vos fenêtres, de nombreux critères sont à prendre en compte. Budget, choix des vitrages et des matériaux, sur-mesure ou standard, aides de l’État…

Changer vos fenêtres amène bien des avantages : baisse de la consommation de chauffage, amélioration du confort thermique, acoustique et esthétique.

Cependant, remplacer ses fenêtres amène à se poser de nombreuses questions. Suivez notre guide pour faire les bons choix, protéger votre porte-monnaie tout en respectant l’environnement.

Choisir entre des fenêtres PVC ou des fenêtres en aluminium

Aluminium ou PVC, chaque matériau possède des avantages et des inconvénients. Auparavant, le PVC devançait largement l’aluminium par ses performances énergétiques et isolantes. Les industriels et les professionnels de la menuiserie offrent désormais des fenêtres aluminium qui répondent bien mieux aux réglementations thermiques et acoustiques en vigueur. Elles offrent également confort, esthétique, ainsi qu’un large choix de couleur.

Fenêtres en PVC, championnes de l’isolation thermique

Les fenêtres en PVC restent les fenêtres les plus isolantes. Répondant aux réglementations thermiques, elles sont optimales pour éviter les déperditions de chaleur.

Utilisées dans l’habitat neuf comme dans la rénovation, en format standard ou en sur-mesure, les fenêtres en PVC offrent également un confort acoustique grâce à leur étanchéité et leurs joints de frappe sans failles. Innovantes, modernes, les fenêtres en PVC offrent le meilleur rapport isolation thermique et prix.

Leur indice de performance (Uw) reste légèrement supérieur aux fenêtres en aluminium. Pour votre information, votre fenêtre doit posséder un coefficient Uw inférieur ou égal à 1,3 W/m 2 pour être performante. Plus l’indice Uw est faible, plus votre fenêtre en alu ou en PVC est isolante thermiquement.

Performances acoustiques, égalité pour la fenêtre en aluminium et la fenêtre en PVC

Si vous devez changer vos fenêtres et que vous êtes dans un endroit bruyant, votre priorité est de posséder des fenêtres avec des performances acoustiques optimales. Il a été prouvé que les nuisances sonores ont des répercussions sur le bien-être, la santé et votre audition.

Ainsi, pour limiter la pollution sonore, plusieurs solutions existent. Passer du simple vitrage au double vitrage voire au triple vitrage, changer les menuiseries surannées ou remplacer les vitrages par des verres phoniques.

Bon à savoir : le double vitrage est très performant et permet de réduire les déperditions de chaleur jusqu’à 80 % par rapport à un vitrage normal.
Le triple vitrage, plus cher, est réservé aux maisons mal exposées, sur les façades nord et est. De plus, le triple vitrage est 50 % plus cher qu’un double vitrage pour des résultats acoustiques identiques.

La performance acoustique d’une fenêtre se calcule par l’indice acoustique Rw. Il s’exprime en décibel (dB).

Deux certifications et labels sont existants :

  • le label CEKAL AR : classement des menuiseries en fonction de leur capacité à absorber le bruit pendant 10 ans
  • la norme Acotherm : elle garantit les performances acoustiques et thermiques des fenêtres. Plus le chiffre est élevé, plus votre fenêtre est performante.

Enfin, si vous habitez au bord de mer, pensez à vérifier si vos fenêtres en aluminium possèdent la norme qualimarine. Elle permet de garantir une résistance à l’air marin, à la corrosion et la résistance aux UV de l’aluminium thermolaqué.

Des fenêtres en aluminium esthétiques, colorées et design

Les fenêtres en aluminium ont la cote. Design, modernes et élégantes, elles donnent un côté contemporain à votre intérieur. Robustes, elles permettent de créer des ouvertures de plusieurs mètres et d’amener beaucoup de luminosité dans une pièce. Utilisées en verrières ou en baies vitrées, elles amenent de la chaleur en hiver par leurs grandes dimensions. Plus esthétiques que les fenêtres en PVC aux montants plus épais, elles disposent également d’un large choix de couleur. Toutes les teintes du nuancier RAL (nuancier de couleurs européennes) sont possibles avec les fenêtres en aluminium.

Par ailleurs, l’aluminium coûte beaucoup plus cher que le PVC. Ses montants plus fins rendent la fabrication des fenêtres plus technique, ce qui se répercute sur son prix. 20 à 30 % plus cher qu’une fenêtre en PVC.

En contrepartie, l’aluminium offre plus de possibilités : choix des couleurs, vitrage plus grand, meilleure luminosité, côté plus design et moderne.
La différence de prix se justifie. Elle dépend également de votre budget et de vos envies d’ouverture.

Changer ses fenêtres : différents types de pose et ouvertures

En fonction des travaux que vous souhaitez réaliser, rénovation ou création de nouvelles ouvertures, plusieurs types de poses existent pour vos fenêtres.

Les différents types de pose de fenêtre :

  • La pose en rénovation : si votre ancienne fenêtre est en bon état, la pose se fait sur l’ancien bâti, appelé dormant d’origine. Le cadre fixe est conservé. Peu de travaux de maçonnerie sont nécessaires. Les anciennes dimensions de la fenêtre sont identiques à la nouvelle
  • La pose en feuillure : cette technique consiste à enlever totalement l’ancienne fenêtre. On parle de dépose totale. Une nouvelle fenêtre est installée avec une bonne isolation thermique et acoustique. L’ancien cadre (ou dormant) n’est pas conservé. La nouvelle fenêtre est posée dans un nouveau cadre. Cette technique nécessite de la maçonnerie et concerne beaucoup de constructions neuves . Elle permet d’opter pour des fenêtres sur-mesure, comme pour les 2 techniques suivantes
  • La pose en applique, également appelée pose en doublage, consiste à poser la menuiserie contre le mur intérieur. Elle permet de gagner en isolation intérieure et donc, thermique
  • La pose en tunnel : la fenêtre est posée dans l’épaisseur de la maçonnerie. Technique traditionnelle de pose, elle tend à être remplacée par la pose en applique

Des aides de l’Etat pour changer de fenêtre

Lorsque vous changez vos fenêtres vous pouvez bénéficier d’aides, comme MaPrimRénov‘ ou l’aide à la transition énergétique qui représente 30 % du prix des fenêtres hors pose. Vous pouvez également bénéficier d’une TVA à 5,5 % pour vos travaux si votre logement est achevé depuis plus de 2 ans.

Des aides de l’Etat à ne pas négliger

Lorsque vous changez vos fenêtres, vous pouvez bénéficier de :

  • La Prime Éco-énergie pour l’achat de nouvelles fenêtres pouvant atteindre 3000 euros
  • MaPrimeRénov‘, obtenu sans conditions de revenus, il s’adresse au propriétaires comme aux locataires
  • Les aides de l’Anah (Agence nationale de l’habitat), aides à la transition énergétique qui s’adresse aux foyers modestes. Les travaux doivent augmenter la performance énergétique du logement d’au minimum 25 %. Vous trouverez de nombreuses informations sur le site de l’ANAH.

Toutes ces primes sont cumulables. De plus, des aides supplémentaires existent également pour les travaux de rénovation énergétique comme le prêt à taux zéro. Pour l’obtenir, vous devez compléter le formulaire 242 RICI dans votre déclaration de revenus. Pour prétendre à toutes ces aides, vous devez monter des dossiers conséquents, parfois longs, et vos travaux doivent être exécutés par des entreprises qualifiées RGE ce qui veut dire “Reconnues Garantes de l’Environnement”.

Changer les fenêtres est un choix qui doit être pensé et réfléchi. Aluminium ou PVC, double ou triple vitrage, vous pouvez bénéficier de nombreuses aides de l’État pour la rénovation énergétique de votre logement.
Durables, respectueuses de l’environnement, résistantes aux bruits et aux agressions extérieures, les fenêtres ont un rôle capital dans votre habitat : celui de vous protéger du monde extérieur.
Recyclées et recyclables, changer ses fenêtres et bien les choisir, c’est opter pour un monde meilleur, intérieur comme extérieur.