logo bplast menuiseries
Créateur de confort
Retour au site Conseiller - Fabricant - Poseur
photo article conseil

Tout savoir sur les méthodes de pose d’une fenêtre PVC en rénovation

19 février 2021

Quelle que soit la méthode que employée lors de la pose de votre fenêtre en PVC en rénovation, il est essentiel avant tout de prendre les mesures de l’ouverture. Ces dimensions, mesurées à l’extérieur et à l’intérieur de l’habitation, sont appelées les « côtes tableau ». Elles permettent de faire le meilleur choix de pose parmi les trois différentes techniques que nous vous présentons.

La pose en feuillure ou la « dépose totale »

Cette méthode de pose pour la rénovation des fenêtres d’un logement est très souvent utilisée. La totalité de l’ancienne fenêtre sera enlevée, et l’installation de la nouvelle fenêtre se fera cependant selon les anciennes dimensions. Avec ce type de pose, vous gagnez en luminosité. Comment ? Grâce à la présence d’une partie du dormant directement à l’intérieur du mur.

Dans le cas de ce type de pose, il faut commencer par retirer tous les éléments de l’ancienne fenêtre et nettoyer le « tableau » (l’ouverture du mur) pour préparer la dépose du nouveau dormant. Ensuite, vient généralement l’étape de mise en feuillure. Elle consiste à installer le cadre de la fenêtre en PVC dans la feuillure. Enfin, il faut procéder à la vérification de l’étanchéité et effectuer les derniers réglages.

Une première alternative : la pose en applique

Grâce à cette technique, vous pouvez poser la fenêtre PVC en rénovation contre le mur intérieur pour couvrir l’épaisseur d’isolant. La surface vitrée sera alors plus élargie que dans un autre processus, et assure une finition impeccable. Il est nécessaire avant de réaliser cette méthode, de procéder à un « dressage » du mur. Ce dernier doit être d’une largeur de dix centimètres, ce qui permet de régulariser le support.

Dans ce type de pose, il faut comme vu précédemment, commencer par nettoyer le « tableau ». Et enlever toute la poussière de l’ouverture ainsi que les éléments de la précédente fenêtre. Ensuite, vient la dépose des ouvrants et l’installation des « clameaux » (des petites pièces métalliques qui se placent dans la rainure) sur le dormant. Par la suite, avec une pose en applique, il faut enlever le dormant. Mais aussi s’assurer de l’étanchéité de la fenêtre lors de la pose. Suite à cela, il faut poser la fenêtre en PVC et la plaquer contre le mur pour venir ensuite la visser. Et pour finir avec la pose en applique, nous replaçons les battants dans le dormant.

La pose en tunnel, à réaliser sur des murs extérieurs épais

Pour les habitations qui ont un mur très épais, cette technique est optimale. Vous pouvez alors placer la fenêtre et son dormant entre les murs, et non pas dans ce dernier, comme dans les autres méthodes de pose de fenêtre PVC lors d’une rénovation.

Ici aussi, il faut commencer par nettoyer les murs avant de poser le nouveau dormant, tout en vérifiant l’aplomb et les niveaux. Lorsque le nettoyage est effectué, vient l’étape de fixation du nouveau dormant. Une fois cela fait, la pose de la fenêtre en PVC peut se faire. Pour finir, il est préférable de vérifier le bon fonctionnement des battantes ainsi que la présence ou non de fuites énergétiques en contrôlant l’étanchéité.