logo bplast menuiseries
Créateur de confort
Retour au site Conseiller - Fabricant - Poseur
photo article conseil

Quelles sont les méthodes pour changer une porte en rénovation ?

22 février 2021

Il existe différentes méthodes à votre disposition pour votre porte en rénovation. Toutefois, avant d’engager des travaux de remise en état, il est indispensable de préparer à l’avance l’installation de cette nouvelle porte. Par exemple, en prenant soin de vérifier si le bloc-porte est en bon état ou non. Selon la situation à laquelle vous faites face, les opérations de rénovation d’une porte d’entrée seront distinctes les unes des autres.

Les prédispositions avant tout projet de rénovation

Avant de vous lancer dans la remise en état d’une porte, vous devez prendre ses dimensions. Par ailleurs, un examen précis de l’installation déjà présente sur l’ouverture du mur doit être effectué.

À la suite de ces vérifications, trois choix s’offrent à vous :

  • premier choix, il est seulement nécessaire de rénover la porte seule ;
  • second choix, il faut rénover le bloc-porte ainsi que la porte ;
  • troisième choix, il est obligé de changer en totalité les menuiseries.

Lorsqu’il est seulement nécessaire de rénover la porte d’entrée, il vous suffira d’adapter cette dernière aux dimensions de la menuiserie encore en bon état. Dans le cas contraire, la rénovation demandera un peu plus de travaux, notamment en maçonnerie, pour changer le bloc-porte.

Le bloc-porte se compose de la porte, appelée aussi « ouvrant », de l’huisserie, ou le « dormant » qui est fixé au mur de l’habitation. Ainsi, que des gonds et paumelles, en somme, toute la ferrure qui permet de gonder la porte en question.

Concernant les dimensions, si la porte seule est en rénovation, il vous faudra mesurer la hauteur et la largeur totale. La hauteur et la largeur entre le bâti et le sol. Puis la hauteur et l’épaisseur de la porte.

Lorsqu’il est indispensable d’installer un bloc-porte, seules la largeur et la hauteur totale sont suffisantes, ainsi que l’épaisseur de la cloison.

Il reste un détail à ne pas oublier… Le sens d’ouverture de la porte, qui peut se trouver soit à droite, soit à gauche.

Les intérêts majeurs d’une porte en rénovation

Rénover une porte, c’est avant tout améliorer l’isolation thermique et phonique de votre habitat. En effet, une porte en mauvais état, qui n’est pas adaptée à l’ouverture, peut créer des courants d’air et ainsi augmenter votre consommation d’énergie et votre inconfort.

En plus de réduire la sensation de froid lors des périodes hivernales ou l’entrée des fortes chaleurs au cours de l’été, une porte d’entrée rénovée va considérablement diminuer le bruit entre l’extérieur et l’intérieur de votre habitation.

Ce sont aussi pour des raisons de sécurité qu’il est nécessaire de rénover votre porte. En effet, cela vous permet de vous assurer une meilleure protection, mais aussi celle des personnes vivant dans votre habitat. Un système performant va donc vous permettre de garantir cette quiétude en cas d’intrusion, ou de tentative d’intrusion.

Par ailleurs, vous pouvez profiter de la rénovation de votre porte pour améliorer l’esthétisme de votre entrée. Lors de sa rénovation, c’est notamment le bon moment pour refaire des travaux de peinture et d’entretien. De cette manière, vous ajouterez du cachet à la décoration de votre logement.

Enfin, rénover une porte assure des économies financières dans votre foyer. Pourquoi ? Car la remise en état de votre ouverture peut vous éviter de la changer dans son entièreté, une opération qui peut s’avérer très coûteuse en définitive. En plus de faire des économies sur le porte monnaie, une nouvelle porte va engendrer une réduction des dépenses énergétiques de votre habitation, notamment en matière de chauffage.

Les différentes méthodes d’une porte en rénovation

Il existe trois manières différentes de rénover votre porte, supposant trois situations distinctes.

Le changement de porte seule, qui est la solution la plus économique et réalisable par vous-même. La pose du bloc-porte en rénovation, lorsque l’ancien encadrement est encore en bon état, ce qui n’impose pas de grands travaux. Enfin, la pose du bloc-porte en neuf, c’est-à-dire changer la totalité de la porte et de ses menuiseries, entraînant par ailleurs des travaux de maçonnerie pour enlever l’ancien bloc-porte.

Le changement de porte seule

C’est le type de rénovation la plus facile à mettre en œuvre. Elle peut être opérée par vos soins ou par les nôtres.

Petit conseil avant de vous lancer dans la rénovation de votre porte : entreposez le nouvel ouvrant dans une pièce fermée. De cette manière, vous vous mettrez à l’abris d’éventuelles déformations, fissures et gonflements si la rénovation n’est pas faite immédiatement.

Pour dégonder l’ancienne porte, ouvrez celle-ci à 90 degrés et soulevez-là ensuite. Vous pouvez vous aider d’une cale, d’un pied-de-biche ou demander l’aide d’une autre personne. Une fois la porte délogée de ses gonds, il vous suffit de la faire remplacer par la porte neuve. Le montant de la serrure ainsi que les poignées seront enfin vissés et la porte regondée. Il est cependant important de vérifier si l’état des menuiseries est en bon état et si la porte ne frotte pas au sol. La seule difficulté que vous pourrez rencontrer lors de la mise en place d’une porte en rénovation seule se trouvera lors de l’adaptation de cette dernière à l’ancien bâti. Il vous faudra alors ajuster la position des paumelles présentes sur la menuiserie d’origine.

La pose du bloc-porte en rénovation

Lorsque vous n’avez pas le choix de rénover le bloc-porte, l’opération sera un peu plus complexe et demandera probablement l’aide d’un professionnel. Il vous faudra modifier l’emplacement des gonds tout en vérifiant la verticalité de ces derniers avec un niveau, puis percez la menuiserie et les fixer dessus.

Enfin, vous établirez le même processus lors du placement de votre porte sur le bloc-porte, tout en vérifiant le poussant de l’ouvrant à droite ou à gauche, afin qu’elle n’entrave pas la disposition de la pièce. Si cette opération vous paraît trop compliquée, il ne faut pas hésiter à nous contacter. Nous sommes en mesure de nous occuper de remettre en état votre bloc-porte, notamment les ferrures, les gonds et les paumelles.

La pose du bloc-porte en neuf

Il s’agit ici de modifier en totalité la menuiserie de votre porte, l’ouvrant, le dormant et le bloc-porte compris. Cette opération est plus onéreuse et plus difficile qu’un changement de porte seule ou en rénovant le bloc-porte. Il sera alors la plupart du temps préférable de faire appel à un professionnel, qui réalisera les travaux de maçonnerie à votre place au niveau du mur, pour ainsi ôter le bloc-porte et le remplacer par un nouveau.