logo bplast menuiseries
Créateur de confort
Retour au site Conseiller - Fabricant - Poseur
photo article conseil

Remplacer ses fenêtres de façon écologique

24 novembre 2019

Actuellement, nous avons tous la responsabilité de faire les meilleurs choix pour l’environnement. Le fait d’avoir des fenêtres de qualité est une des actions permettant d’avoir un impact écologique. En effet, de telles fenêtres pourront vous servir pour plusieurs années et cela signifie que B’Plast n’aura pas à les recycler rapidement ou à les éliminer. 

Qu’est ce qu’une fenêtre écologique ?

Le terme de fenêtre écologique désigne des fenêtres qui possèdent un coefficient d’isolation thermique élevé et garantissant une meilleure protection contre la déperdition de chaleur. De plus, elles sont fabriquées de manière responsable et conformément aux principes de développement durable. Si l’on veut protéger au mieux l’environnement, il faut aussi penser au bon emplacement des fenêtres par rapport aux directions géographiques (par exemple, il vaut mieux éviter de prévoir de grandes fenêtres côté nord). 

Quels sont les matériaux les plus verts ?

Pour que les fenêtres puissent avoir un impact écologique positif, il faut qu’elles proviennent de matériaux naturels, recyclés ou recyclables. Il est également recommandé qu’elles aient une excellente performance énergétique et une longue durée de vie. Certaines matières ont bien entendu moins d’impact environnemental tel que l’aluminium. 

Le bois : une ressource naturelle qui réduit les gaz à effet de serre

Le bois participe à la réduction de gaz à effet de serre en jouant le rôle de carbone tout au long du développement de l’arbre. Un puits de carbone est un réservoir naturel capable d’absorber et de stocker le carbone issu du CO2 réduisant les gaz à effet de serre. Autre avantage, le bois est le matériau recyclable par excellence. Il est peu consommateur de ressources d’énergies pour sa construction et permet ainsi de préserver l’eau, une des ressources les plus précieuses dont nous disposons. Petit plus à savoir, le bois demande un entretien régulier et se présente comme étant moins pertinent au niveau de sa durée de vie. 

L’aluminium, un matériau écologique et minimaliste

Par ailleurs nous avons l’aluminium. Malgré que ce soit une matière première naturelle, elle est non renouvelable. Mais son recyclage permet une économie non négligeable de la ressource. À la fois durable, robuste et facile à manier, ce matériau écologique est aussi recherché pour son look minimaliste. Il apporte un design épuré, contemporain et se marie parfaitement à un parquet massif. 

Si nous sommes hésitants à propos d’une matière, il existe la fenêtre hybride. C’est une matière alliant bois et aluminium (elle est composée d’une structure bois avec un capotage extérieur en aluminium protégeant le bois). C’est un bon compromis entre le côté environnemental du bois et l’atout de l’absence d’entretien de l’aluminium. 

La fenêtre PVC, un petit pas pour la planète

Avec son prix attractif et son fort potentiel d’isolation, la fenêtre PVC continue de séduire la majorité, tant dans la rénovation que dans la construction. Mais qu’en est-il de son impact sur l’environnement ?

Né en partie de la transformation du pétrole, le PVC n’a pas bonne réputation. Néanmoins, les techniques ont beaucoup évolué ! Le PVC contenu dans les fenêtres est parfaitement recyclable et s’inscrit dans une politique de développement durable et de protection de l’environnement à long terme.

Par exemple, pour sa fabrication, on utilise entre 2 et 5 fois moins d’énergie, par rapport au bois et à l’aluminium. Il faut aussi savoir que sa production est soumise à des mesures draconiennes de protection de l’environnement. Une qualité de produit certifiée par le label CSTBat, qui garantit les performances thermiques, acoustiques ou physiques d’un produit. L’utilisation d’une fenêtre en PVC permet alors de réduire considérablement les déperditions d’énergies thermiques et phoniques. Ainsi, il y a donc moins de rejet dans l’atmosphère pour une qualité et un confort incomparables.

Ce matériau robuste apporte d’une part une longévité supérieure, mais assure désormais un recyclage intégral pour le PVC usé. Eh oui ! grâce au projet Vinyl2012, plus de combustion qui propage des toxines nocives dans l’atmosphère. Aujourd’hui, on utilise des bains de solvants dans lesquels on plonge le PVC. Par la suite, on filtre les solvants, c’est pourquoi, la détérioration est sans danger, ni pour l’humain, ni pour l’environnement.

Et son entretien favorise également une démarche éco-responsable, car il ne nécessite pas de produits détergents, ou encore de produits toxiques. Simplement de l’eau et un chiffon microfibre.

Ainsi, que ce soit dans le cadre d’une rénovation ou d’une construction, en optant pour le PVC on participe à la protection de notre environnement chaque jour.

Larges fenêtres, baies vitrées… Les nouvelles tendances esthétiques des fenêtres écologiques

Fini les fenêtres trop petites ! La tendance actuelle des fenêtres écologiques se porte aujourd’hui vers de larges fenêtres et baies vitrées qui contribuent à un intérieur plus lumineux. Côté design, ces tendances esthétiques apportent de la modernité. L’avantage, c’est que les cadres sont étanches et isolants. Le triple vitrage contribue à une isolation thermique optimale dans certains cas particuliers, mais représente parfois un inconvénient. Du côté esthétique, pensez également aux volets, rideaux et stores qui peuvent considérablement réguler la température dans votre maison grâce aux habillages de fenêtres et baies vitrées. C’est un investissement qui vous permet en toute saison de faire des économies d’énergie