logo bplast menuiseries
Créateur de confort
Retour au site Conseiller - Fabricant - Poseur
photo article conseil

Comment isoler une porte d’entrée ?

16 octobre 2021

Vous avez remarqué que l’air froid provenant de l’extérieur s’infiltre dans votre maison par la porte d’entrée, ou que les bruits de la rue ou de votre voisin de palier vous importunent pendant la journée et la nuit.

Pas d’inquiétude, avant de devoir acheter une nouvelle porte d’entrée, il est possible de recourir à différentes méthodes pour isoler votre habitation du froid, de la chaleur et du bruit. Comment isoler une porte d’entrée ? Voici cinq moyens de mettre un terme à ces entrées d’air. Ces derniers favorisant en même temps une bonne isolation phonique.

La pose de joints d’isolation sur le dormant de votre porte d’entrée

Ces joints se fixent sur l’encadrement de la porte d’entrée, afin d’assurer une parfaite isolation thermique plus particulièrement.

Il existe différentes matières, garantissant plus ou moins une certaine efficacité.

Tout d’abord, le joint en polyuréthane est utile pour les espaces jusqu’à cinq millimètres. C’est un joint peu cher, mais qui n’est pas durable dans le temps et a une faible performance.

Le joint adhésif en V sera plus approprié pour ces types d’espaces à combler. En effet, il aura une performance plus intéressante et reste très simple à poser grâce à son côté autocollant.

Autre joint, celui en métallique, pour combler des fentes allant jusqu’à six millimètres. Il est assez résistant dans le temps et assurera une bonne isolation, mais sera plus difficile à poser, il faudra savoir bricoler.

Pour le même type d’espace, il existe le joint en silicone. C’est un produit très performant, qui est souvent utilisé par les professionnels lors de rénovations.

Enfin, le bourrelet en mousse PVC, qui pourra combler une fente allant jusqu’à vingt millimètres et possède une isolation optimale.

Selon le type de joints que vous choisirez en fonction de votre situation, comptez entre 10 et 70 € de dépense. Par ailleurs, avant de poser vos joints, n’oubliez pas de nettoyer la porte d’entrée en enlevant l’ancien joint avec un cutter, ainsi que les résidus de colle. Il sera aussi peut-être préférable de la dégraisser.

Comment isoler les portes d’entrée avec un vitrage ?

Comment isoler une porte d’entrée qui contient des vitrages, ou qui est même entièrement vitrée ?

Une première solution s’offre à vous : se faire installer du double, voire du triple vitrage par un professionnel. C’est notamment ce que l’on vous propose à B’Plast pour nos modèles de portes d’entrée vitrées.

Cela évitera les courants d’air et atténuera grandement les bruits extérieurs dans votre habitation.

Le prix d’une telle opération va dépendre de multiples critères. Si vous avez peu ou beaucoup de vitraux, ainsi que la matière de la porte (PVC, alu, bois ou acier), si elle est blindée ou non, etc.

Si vous avez déjà un double vitrage, n’hésitez pas à vérifier vos joints, car s’ils sont en mauvais état, leur b est extrêmement réduit. Un simple remplacement suffira pour stopper les entrées d’air par le biais du vitrage.

S’il vous est impossible de poser du double vitrage, il existe une alternative : les films isolants, qui, même si cela ne remplace pas un vitrage plus conséquent, possèdent tout de même de bonnes performances en isolation thermique et phonique. Ces films plastiques très fins vont se coller directement à la vitre avec un sèche-cheveux. Vous dépenserez entre 15 et 30 € le carré de doublage en plastique, suivant le degré d’opacité.

Des solutions indispensables pour les bas de porte d’entrée

Si l’espace entre le bas de votre porte et le sol est trop important, vous pouvez le combler en installant un bas de porte.

Il existe différents types de bas de porte permettant d’isoler cette entrée d’air pour limiter la déperdition de chaleur en hiver et de fraicheur en été.

Le plus connu, le boudin de porte, qui est à la fois très simple et très efficace. C’est un tube en tissu qui se place contre la porte. Cependant, il doit être souvent repositionné lorsque vous ouvrirez et fermerez la porte.

Vous pouvez alors opter pour le bourrelet de porte, qui lui est composé de deux boudins reliés ensemble, se glissant sous la porte de chaque côté.

Votre choix va dépendre de vos envies, sachez que ces deux bas de porte ont à peu près le même prix, entre 10 et 20 € environ.

Enfin, le bas de porte brosse est le produit qui vous offrira le plus d’isolation dans votre habitation. C’est une baguette qui détient une brosse sur toute sa longueur. Vous le trouverez soit en adhésif, soit à visser. C’est le moyen le plus efficace pour combler l’espace entre la porte et le seuil. Son prix varie entre 25 et 70 €, cela dépendra du moyen choisi pour le fixer sous la porte.

Isoler une porte d’entrée avec des rideaux thermiques

Le rideau est une bonne manière de protéger son intérieur de l’entrée d’air frais lorsque l’hiver arrive, et la chaleur de rentrer pendant l’été.

En plus d’être une bonne isolation thermique, elle réduit aussi considérablement les bruits extérieurs. Vous pouvez choisir un rideau classique, épais et lourd, mais le mieux est d’opter pour un rideau thermique, qui est plus performant.

Comment isoler sa porte d’entrée avec un rideau ?

Vous trouverez quatre types de rideaux thermiques sur le marché.

En PET, ou plastique pétro-source, qui est une matière assez résistante, mais qui isolera moins que le PVC, qui, en plus d’isoler du chaud et du froid, va insonoriser votre maison.

Vous aurez le choix du rideau thermique en molleton, qui est aussi isolant, mais sera plus esthétique.

Enfin, si vous préférez les matières naturelles, le rideau en laine est très efficace pour isoler sa porte d’entrée.

Pour prendre la mesure de son rideau, il suffit de prendre la longueur de la tringle à rideau pour la largeur de ce dernier.

Concernant la hauteur, il faudra mesurer l’espace entre la tringle et le sol, en ajoutant dix centimètres pour le haut du rideau, et vingt pour faire l’ourlet.

Enfin, utiliser une tringle montée sur un axe pivotant afin que le rideau puisse suivre l’ouverture et la fermeture de la porte d’entrée. Des rideaux thermiques, en fonction du matériau choisi, valent entre 20 et 100 €.

Ne pas oublier l’isolation de la serrure et de la boîte aux lettres

De nombreuses personnes oublient que l’air peut passer à travers la serrure et la boîte aux lettres si celle-ci est intégrée à la porte.

En ce qui concerne la serrure, un cache-serrure fera l’affaire. En plus d’isoler, il atténuera les tentatives de cambriolage. Cet objet se présente sous la forme d’un volet pivotant qui bloquera l’air frais ou chaud venant de l’extérieur. Son prix se situe entre 5 et 15 € suivant la serrure que vous avez.

Du côté de la boîte aux lettres, vous pouvez poser une brosse de calfeutrage sur la fente, qui sera efficace contre les entrées d’air, sans pour autant bloquer l’entrée du courrier. Qu’il existe ou non une porte à clapet sur la fente, cette brosse va assurer sa mission d’isolation. Vous trouverez des brosses de calfeutrage dans de nombreux magasins, entre 5 et 10 €.