logo bplast menuiseries
Créateur de confort
Retour au site Conseiller - Fabricant - Poseur
photo article conseil

Fenêtre en rénovation, faites tous les bons choix

10 juin 2021

La pose d’une nouvelle fenêtre en rénovation vous sera bénéfique à bien des égards. Vous bénéficierez d’une part des avantages de chaque matériau (le PVC, l’aluminium ou le bois) tout en profitant également des dernières avancées technologiques.

Au fil de ce dossier, retrouvez toutes les informations importantes pour faire le bon choix de matériau, en apprendre plus sur les solutions de rénovations et prendre connaissance des dernières aides et normes françaises en vigueur dans le cadre du projet de rénovation de vos fenêtres le tout en abordant les différentes primes dont vous allez bénéficier.

Pourquoi opter pour la rénovation de fenêtres ?

Il existe différentes raisons pour franchir le cap et lancer votre projet de rénovation de fenêtres pour votre habitat. Mais avant toute chose, il faut bien entendu savoir quand il est arrive le bon moment de changer ses fenêtres. Plusieurs signes sont à surveiller. Naturellement, l’usure. Toutefois, pour aller plus loin, il est préférable de considérer la durée de vie des matériaux ou même l’environnement et les aléas de la vie que vos menuiseries peuvent subir.

Améliorer vos performances

La première étant la plus importante : faire des économies d’énergie. Ces économies passent d’abord par de meilleures performances thermiques. En effet, une fenêtre non rénovée, ancienne ou plus rarement avec un simple vitrage, va laisser passer l’air froid en hiver et l’air chaud en été. Cela a pour conséquence majeure d’augmenter considérablement votre facture de chauffage. Parfois même de climatisation. Pour ne plus subir ses désagréments au quotidien, l’idéale c’est bien sûr de faire le choix de la rénovation pour une fenêtre ou même plusieurs. Que ce soit l’aluminium ou le PVC, ce sont des matériaux optimales pour atténuer votre consommation.

Par ailleurs, prendre la décision de changer vos fenêtres va vous apporter un gain de luminosité au sein de votre foyer. Cela peut paraître anecdotique, mais ce changement vous fera économiser de l’électricité. Simplement, car la lumière naturelle produite par les rayons du soleil passera plus facilement. Résultat, grâce à la rénovation de vos fenêtres, vous bénéficierez entre 70 à 80 % d’économie énergétique !

Une nouvelle fenêtre, c’est aussi de meilleures performances acoustiques. Si votre logement se trouve en milieu urbain, près d’une route, ou à côté de voisins bruyants, la pose de menuiseries récentes va réduire efficacement les désagréments sonores. Des vitrages spéciaux ont même été conçus pour diviser par deux le bruit extérieur qui s’infiltre chez vous et qui trouble votre confort. C’est notamment le double vitrage qui améliore les conditions sonores de votre environnement. L’épaisseur de ce dernier va accroître l’isolation phonique d’environ 32 décibels par rapport au simple vitrage.

Garantir votre sécurité

C’est également pour des raisons de sécurité qu’il est important de rénover ses fenêtres. En effet, de vieilles menuiseries faciliteront les intrusions dans votre habitation. Surtout si vous vous trouvez au rez-de-chaussée. En changeant vos ouvertures, vous permettez à 70 % des cambrioleurs d’abandonner leur opération au bout de trois minutes d’acharnements inutiles. Pour renforcer encore plus ce besoin de sécurité dans votre logement, vous pouvez poser du double vitrage feuilleté, appelé aussi le « vitrage anti-effraction ». Ce dernier va ainsi mieux protéger les habitants, et plus particulièrement en cas de casse.

S’adapter à vos envies esthétiques

Bien sûr, c’est aussi pour des choix esthétiques et pour l’aspect de votre habitat qu’une rénovation de vos fenêtres peut s’imposer. De nouvelles menuiseries à votre goût et adaptées à votre décoration intérieure et extérieure seront un petit bonus pour votre logement. C’est une solution envisageable pour donner plus de valeur à son domicile. Les solutions sont larges, vous pouvez par exemple jouer sur l’architecture ancienne de votre maison en installant des fenêtres en PVC, qui donneront une petite touche de modernité. Cela créera un mélange harmonieux du traditionnel et de la modernité. Les possibilités de personnalisation d’une fenêtre sont grandes, alors faites confiances à vos envies.

Dans tous les cas, lorsque cela est possible, il est préférable de rénover l’ensemble de vos menuiseries. Ainsi, vous profitez de tous les avantages d’une telle opération dans votre logement. Toutefois, si votre budget est limité, l’idéal est de commencer à remettre en état des fenêtres se trouvant dans vos pièces à vivre comme le salon, la cuisine ou encore la salle de bain (qui sont généralement de petite taille).

Tous les points à soulever pour choisir la bonne fenêtre en rénovation

Quel matériau préférer ?

Trois types de matériaux sont principalement utilisés dans la conception des fenêtres en rénovation. Chacun a ses propres avantages.

La fenêtre rénovation en aluminium

Tout d’abord l’aluminium. C’est un matériau qui a l’avantage de vous demander aucun entretien particulier. Il résiste parfaitement aux intempéries et aux rayons UV du soleil. Les fenêtres en aluminium seront compatibles avec toutes sortes de vitrages. Outre ses capacités d’isolement face à la chaleur, au froid et au bruit, il offre un rendu le plus souvent élégant et moderne à votre façade. Par ailleurs, ce matériau peut se colorer très simplement et à votre demande. Malgré son prix parfois considéré comme élevé, l’aluminium reste un gage de sécurité et de durabilité. C’est donc un investissement dans le temps que vous effectuerez.

La fenêtre rénovation en PVC

Ensuite, le PVC. C’est le matériau qui est le plus souvent considéré comme bon marché. Et dans le bon sens du terme ! Il est abordable pour tous les porte-monnaies tout en offrant de nombreux avantages. Tout d’abord, le PVC possède les mêmes qualités que l’aluminium, en matière d’isolation thermiques et phoniques. En ce qui concerne sa résistance face aux rayons du soleil, au froid, à l’humidité et au vent, il n’a rien à envier à l’aluminium bien au contraire ! C’est aussi un matériau qui est 100 % recyclable. Au sujet de l’entretien rien de plus simple. Un produit ménager et une éponge suffiront dans la majorité des cas. Enfin, les menuiseries en PVC ont l’avantage d’être très légère.

Préparation d'une fenêtre PVC en rénovation

La fenêtre rénovation en bois

Dernier matériau, le bois. C’est un matériau considéré comme noble, qui donnera du cachet à votre habitation. Ce type de menuiserie peut être laqué ou peint selon votre convenance. Avec un entretien régulier de la surface des cadres, la durée de vie des fenêtres peut être allongée. Elle restera néanmoins inférieure à l’aluminium et au PVC. Lors de la rénovation, il est également nécessaire de réaliser un traitement contre les insectes, les champignons, tout en les protégeant contre les affres de la météo (la pluie, le vent, le soleil). Autres avantages, vous pouvez confectionner des fenêtres avec des formes différentes et parfois originales. Pour finir, le bois est enfin un gage de performances acoustiques et d’isolation thermique.

Le choix du mixage

Vous hésitez entre deux matériaux ? Sachez que vous avez également la possibilité de mélanger les matériaux. Vous profiterez ainsi des avantages de chacun. Nous proposons par exemple un mélange entre le PVC et l’aluminium. Ces menuiseries, simples ou mixtes, peuvent être vendues aux dimensions standard, ou bien sur-mesure. N’oubliez pas néanmoins de prendre les dimensions de vos fenêtres avant de procéder à la rénovation. Pour garantir une plus grande isolation thermique de vos fenêtres, préférez en PVC. Il reste plus performant que ceux en aluminium.

Faire le bon choix pour votre vitrage

Lors du choix de vos nouvelles fenêtres, vous avez également l’opportunité de faire le choix du type de vitrage. Plutôt double vitrage ou triple vitrage ? En parlant de vitrage, savez-vous comme lire les informations techniques ?  La transmission thermique se calcule en Uw. Plus ce coefficient est faible, plus la fenêtre sera isolante. Un double vitrage sera alors compris entre 1,1 et 1,6 Uw/m². Un triple vitrage aura un Uw entre 0,7 et 0,9.

Quels sont les autres éléments de personnalisation ?

Outre les vitres, vous pouvez également choisir le système d’ouverture des fenêtres. Il en existe divers types.

  • L’ouverture classique, dite « à la française », dotée d’un ou de deux battants,
  • L’ouverture « à l’anglaise », l’inverse de l’ouverture à la française,
  • Ou l’ouverture « à l’italienne », celle-ci s’ouvrant de l’extérieur.
  • La fenêtre oscillo-battante et la fenêtre à soufflet qui s’avèrent optimales pour la sécurité des jeunes habitants
  • L’ouverture coulissante sera utile dans les petits espaces
  • La fenêtre à guillotine qui permet une ouverture via un glissement vertical.

Comme avec les matériaux certains des systèmes d’ouverture peuvent être combinés dans une seule fenêtre.

Enfin pour pousser encore plus la réflexion lors de votre projet de rénovation, vous pouvez d’ores et déjà réfléchir à accompagner vos ouvertures. Habiller vos menuiseries après leur rénovation peut s’avérer être aussi intéressant en matière d’isolation. Vous pouvez donc installer des stores, des volets, des rideaux, afin de mettre en valeur l’intérieur et l’extérieur de vos ouvertures en profitant de meilleures performances.

Notre petit conseil : pour améliorer la durabilité de ces dernières, n’hésitez pas à les entretenir régulièrement. Que ce soient des fenêtres en bois, en PVC ou en aluminium : quelques minutes suffisent pour nettoyer vos menuiseries.

Garder ou non son ancien dormant : fenêtre en rénovation partielle ou totale

Lors de la rénovation de vos ouvertures, deux moyens s’offrent à vous. Soit l’état de l’ancien dormant est encore exploitable, et la rénovation est considérée comme « partielle ». Soit il sera obligatoire de changer totalement le dormant, et vous devrez réaliser une rénovation « complète » ou totale.

Dans le cas d’une rénovation partielle de vos fenêtres

Cette rénovation partielle sera donc possible si votre ancien dormant est en bon état. Il vous faudra dans un premier temps vérifier son état. C’est-à-dire toutes les mécaniques qui y sont présentes, notamment les paumelles. Également constater d’éventuelles déformations, humidité ou oxydation.

Ensuite, vous devrez examiner l’état du mur sous la fenêtre, afin de voir s’il n’y a pas de moisissures. Auquel cas cela engendrerait une dégradation de ce dernier et donc des travaux de remise en état plus importants.

Concernant les mesures, elles doivent être prises avec précision, en prenant en considération la hauteur et la largeur du cadre, ainsi que la hauteur de l’allège. Elle correspond à la partie du mur qui se trouve entre le sol et l’appui de la fenêtre. Veillez toujours à prendre les dimensions à différents points et choisissez celle qui est la plus faible. La dépose partielle  s’effectue le plus souvent lorsque l’on possède des fenêtres en bois et que l’on souhaite garder l’esthétique du bois en remplaçant simplement l’ouvrant abimé. Cela s’opère moins souvent dans le cas de menuiserie en PVC et en Alu car ce sont des matériaux d’une très grande durabilité.

Enfin, cette opération sera moins coûteuse qu’une rénovation totale, et n’oblige pas de grands travaux. Vous pouvez aussi opter pour la rénovation partielle si vous désirez profiter de vitrages plus performants ou mieux adaptés à votre problématique.

Dans le cas d’une rénovation totale de vos fenêtres

Si dans votre situation vous avez des dormants trop abîmés, qu’il est impossible de les remettre en état pour y installer votre nouvelle fenêtre, alors il vous faudra organiser une rénovation complète de vos fenêtres, appelée aussi « dépose totale ».

Changer en totalité le dormant va permettre d’atténuer les pertes énergétiques de votre habitat. Vous pourrez aussi choisir un type d’ouverture selon vos préférences. Pour une telle opération, il vous faudra à coup sûr l’aide d’un professionnel, qui devra enlever entièrement la menuiserie du bâti de votre logement sans détériorer la maçonnerie de votre maison.

Il devra également ajuster si besoin l’ouverture pour correspondre au mieux à la nouvelle fenêtre. Si vous faites appel à l’une de nos équipes, nous nous déplacerons chez vous et vous conseillerons avant, pendant et après votre projet de rénovation. Tout en vous apportant les modifications nécessaires pour répondre à vos attentes.

Par ailleurs, un professionnel saura réaliser un contrôle de qualité. Notamment concernant les coefficients de transmission thermique (ou Uw), solaire (ou Sw) et enfin du vitrage (ou Ug).

La dépose totale concerne aussi les habitations qui sont à proximité d’une rue ou encore en zone urbaine, dans le but d’atténuer, voire de faire disparaître les bruits extérieurs. C’est aussi un bon moyen de changer les matériaux de vos fenêtres. Passez ainsi du bois à l’aluminium, aux menuiseries en PVC, ou opter pour des solutions mixtes pour profiter des avantages de chaque matériau. Comme vu précédemment, vous gagnerez en luminosité, en esthétisme et en étanchéité.

Pour en apprendre plus sur les méthodes de pose en rénovation, nous vous invitons à lire notre article sur le sujet

Installation d'une fenêtre en rénovation

Les différentes étapes lors du changement d’une fenêtre en rénovation

Les étapes à effectuer dans le cadre d’une rénovation partielle de fenêtres en PVC ou en aluminium

Si le bâti et le dormant de la fenêtre sont en bon état, et ne nécessite pas de gros travaux, alors vous pouvez facilement modifier les ouvrants, ou bien le vitrage. Dans le cas où vous n’avez pas les outils nécessaires ou que plusieurs fenêtres doivent être changées, n’hésitez pas à faire appel à un professionnel qualifié.

Voici les étapes pour une rénovation partielle de votre fenêtre, quel que soit le matériau utilisé :

  • Étape 1 : dégondez les ouvrants de leurs paumelles. Ce sont des petites parties fabriquées en métal, qui tiennent les fenêtres sur le dormant et permettant leur rotation.
  • Étape 2 : munissez-vous d’un tasseau et posez-le sur le cadre existant. Posez ensuite un joint pré-comprimé sur le bâti, d’au moins vingt centimètres sur les côtés de la feuillure et sur la hauteur du tableau.
  • Étape 3 : ouvrez et posez les nouveaux ouvrants sur la menuiserie rénovée et retirez les cales de transport qui se trouvent à l’intérieur du dormant.
  • Étape 4 : posez un joint pré-comprimé entre la menuiserie et la maçonnerie, puis placez le nouveau dormant sur l’ancien cadre en fixant une première vis sur l’un des montants. N’oubliez pas de vérifier les niveaux et de les corriger le cas échéant avec des cales.
  • Étape 5 : terminez de fixer l’ensemble de la fenêtre en rénovation en appliquant un joint en silicone entre la menuiserie et la maçonnerie afin d’assurer son étanchéité. Si l’espace entre les deux est trop épais, il vous faudra appliquer de la mousse expansive.

Les étapes à effectuer dans le cadre d’une rénovation totale de vos fenêtres

Lorsque la rénovation du dormant ou du cadre n’est pas possible, il vous faudra changer totalement votre fenêtre. Cela demande plus de travaux en maçonnerie. Il est donc préférable de faire appel à un professionnel compétent dans le domaine. Si néanmoins vous avez l’âme d’un bricoleur, voici les étapes d’un remplacement de fenêtre en dépose totale :

  • Étape 1 : après avoir vérifié l’état de la fenêtre d’origine, prenez soigneusement les mesures, afin de choisir une fenêtre aux bonnes dimensions.
  • Étape 2 : retirez toute la menuiserie, en ôtant l’habillage de celle-ci, ainsi que le dormant et le cadre.
  • Étape 3 : appliquez un joint de mastic acrylique sur la feuillure d’appui de la fenêtre et pré-percez le nouveau cadre du dormant.
  • Étape 4 : fixez ce cadre avec des vis, en commençant par le haut et les côtés de la fenêtre, en vérifiant l’aplomb et le niveau.
  • Étape 5 : placez les battants et réglez-les, puis fixez-les avec un joint d’étanchéité. Posez ensuite un joint en silicone entre la fenêtre et la maçonnerie, et enfin les habillages extérieurs.
  • Étape 6 : pour terminer, posez les habillages intérieurs autour de la fenêtre et de l’entrée d’air. Lorsque cela est nécessaire, enduisez les murs autour de la menuiserie et refaites la peinture.

Les normes en vigueur et les aides à la rénovation de vos fenêtres

Quelques précisions sur la norme « AEV »

Le choix d’une bonne fenêtre lors de votre projet de rénovation va dépendre de la norme AEV, qui est une mine d’informations pour les performances de cette dernière.

Le « A » représente la perméabilité à l’Air, le « E » pour l’étanchéité de l’Eau, et enfin le « V » pour la résistance au Vent. C’est un classement permettant d’établir l’isolation d’une fenêtre en fonction de son confort thermique et son gain de luminosité naturelle. Pour comprendre cette norme, des chiffres sont indiqués à la suite de chacune des trois lettres. Plus le chiffre est grand et plus la fenêtre sera isolante face à l’air, l’eau et le vent.

Pour la perméabilité de l’Air, celle-ci est notée entre un et quatre. En ce qui concerne l’étanchéité de l’Eau, entre un et neuf. Enfin le vent, il existe deux critères d’évaluation. Le premier est la résistance à la pression, entre un et cinq, le second qui représente la résistance à la déformation, allant de A à C, C étant une faible déformation.

Sur le territoire français, cette évaluation change en fonction des régions. Tout simplement car le climat diffère selon la zone géographique où se situe votre maison. Le classement va donc évoluer si vous habitez en montagne, au bord de la mer ou de l’océan, en ville ou en campagne, mais aussi selon votre emplacement par rapport au sol.

Les aides financières pour la pose de votre fenêtre en rénovation

Aujourd’hui, de nombreuses aides pour changer de fenêtre ont été mises en place. Votre projet de rénovation peut bénéficier de MaPrimRenov’. C’est la prime qui est venue récemment remplacer le crédit d’impôt. Tous les particuliers sont éligibles pour remplacer leurs menuiseries. Cette aide vous sera donc très utile pour la remise en état de vos ouvertures. Également si vous devez opter pour une dépose totale.

Le montant que vous allez pouvoir recevoir va dépendre de la situation de votre foyer. Cela peut donc varier si vous habitez seul, en couple (selon également votre déclaration d’impôt, commune ou séparée), mais également si vous avez des personnes à charge ou des enfants.

Cependant, pour obtenir cette prime, il faudra que vous fassiez appel à un professionnel RGE (ou Reconnu Garant de l’Environnement). Locataire comme propriétaire peuvent en profiter à partir du moment où le foyer est votre résidence principale. Par ailleurs, aucune différence entre le type de construction. L’habitation peut être une maison ou un appartement. Enfin, elle devra être achevée depuis au minimum deux ans.

Il est possible de cumuler MaPrimRénov’ avec d’autres aides. Par exemple, vous allez pouvoir profiter de l’éco-prêt à taux zéro ainsi que de la TVA réduite à 5,5 %. En outre, sachez que MaPrimeRénov’ peut être cumulable avec les certificats d’économies d’énergie fournit par des entreprises. Ce cumul est prévu dans les barèmes de la prime.

 

Si vous recherchez une entreprise qui possède la certification RGE et qui sera en mesure de vous aider à changer vos fenêtres, n’hésitez pas à nous contacter ou nous demander un devis directement depuis notre site internet.